Nettoyage entretien petite enfance

Le nettoyage en milieu accueillant de la petite enfance

Qu’est-ce-que la petite enfance ?

La petite enfance correspond à un stade du développement humain qui se situe après celui du nouveau-né et du jeune bébé, entre l’âge de 2 et 6 ans. Les lieux qui y font référence sont ainsi ceux des crèches, des jardins d’enfants et des maternelles. Ce sont les endroits accueillant de très jeunes enfants en vue de développer leur sens et les interactions sociales avec les autres enfants. 

 

Pourquoi le nettoyage dans le milieu de la petite enfance est-il particulièrement à soigner ?

Aux yeux des parents, les enfants sont ce qu’ils possèdent de plus sacrés. Ainsi faire présentation d’un établissement qui n’est pas propre jusque dans les moindres recoins, c’est l’assurance de passer à côté de nombreux clients. Pour que les parents gagnent en confiance et consentent à confier leurs bambins, il faut assurer une propreté irréprochable

Dès le premier coup d’œil, l’établissement doit inviter à la rencontre. À l’intérieur, il faut qu’il soit impeccable, exempt de tout reproche et que l’atmosphère y soit le plus saine possible. En clair, le nettoyage doit être irréprochable pour que l’établissement puisse jouer sur les sens et prouver que l’on chouchoute les enfants en commençant par s’assurer qu’ils restent ad vitam eternam en bonne santé. On dit toujours que l’on juge un restaurant à la qualité de ses toilettes, on peut dire ici que l’on juge un lieu de la petite enfance par la qualité de son entretien.

Au-delà de l’aspect esthétique pour s’y sentir comme chez soi, il faut savoir que de 2 à 6 ans, les enfants sont en pleine croissance et encore extrêmement fragiles. Ainsi le ménage assuré sur les lieux doit être particulièrement rigoureux pour éviter tous risques potentiels de contamination (microbes, virus, champignons,…). 

 

Pourquoi faut-il des agents d’entretien spécialisés dans le milieu de la petite enfance ?

Pour quelqu’un qui n’est pas du métier ou qui ne prend pas le temps de se poser les bonnes questions, le nettoyage peut sembler facile, il n’en est rien. À l’intérieur des milieux de la petite enfance, il faut éviter au maximum le contact avec les enfants. Il faut ainsi des personnes dynamiques prêtes à travailler en dehors des heures de garde ou à se faufiler rapidement d’une pièce à une autre pour nettoyer les salles où les petits ne se trouvent pas. 

Il faut assurer une sélection méticuleuse des produits d’entretien. Pour les salles de change par exemple, les produits utilisés doivent être fongicides sans quoi l’on risque la propagation des mycoses et autres champignons. Dans la cuisine, ce sont des bactéricides qu’il convient d’utiliser. Les produits d’hygiène ont comme les produits alimentaires, tous une date de péremption au-delà de laquelle il ne faut plus les utiliser pour éviter tous risques de maladie. Il convient également de bien doser les produits entre eux pour éviter les mélanges dangereux ou inefficaces. Sans une formation préalable, le personnel risque d’utiliser les mauvais outils et de rapidement faire des dégâts. 

Nettoyage creche protocole hygiène

 

Protocole d’hygiène en crèche et signature de charte professionnelle

Afin d’assurer une propreté impeccable des lieux et de faire comprendre tous les enjeux notamment en termes de santé au personnel, il faut lui faire signer une charte professionnelle mentionnant tout un protocole d’hygiène qu’il s’engage à respecter. Les crèches ne sont pas les seuls lieux concernés, on peut aussi recenser les maternelles mais plus globalement les lieux liés à la santé tels que les EHPADS, maisons de retraite, les cliniques, les hôpitaux ou encore les maternités. 

À l’intérieur de ces chartes, on y sensibilise le personnel à l’hygiène. On y reprend les basiques : qu’est-ce-que l’hygiène et pourquoi est-ce si important ? De cette manière on s’assure de la compréhension du sujet dans sa globalité et l’on en explique les tenants et aboutissants afin de ne pas laisser de place au doute. On y détaille ensuite comment combattre les microbes à travers l’hygiène individuelle mais aussi des locaux et du linge.

Dans cette charte professionnelle concernant l’hygiène, on y responsabilise les techniciens de surface et autre personnel intervenant. On les engage notamment à remplir soigneusement les fiches de traçabilité, à respecter toutes les notices d’utilisation (notamment concernant les dosages) ainsi qu’à avertir la direction s’il y a besoin de remplacer les stocks de certains produits pour ne pas manquer lors des futurs déplacements.

Au sein de la charte professionnelle d’hygiène, on y détaille également les règles à respecter afin d’éviter la prolifération de bactéries, microbes et champignons sur place. Il est par exemple interdit de porter des bijoux ou des montres, de se parer de vernis ou de faux ongles. Il y a également des obligations comme le lavage des mains avec de la solution hydro-alcoolique, un nouveau lavage essentiel lors de tout contact avec de l’urine, des selles, du sang et après avoir été en contact avec des sécrétions comme lorsque l’on sort des toilettes ou que l’on se mouche. Si certaines règles peuvent paraître uniquement de la bienséance, il est préférable de les rappeler et d’engager le personnel à les respecter pour éviter toute déconvenue. 

La charte professionnelle ne s’arrête pas en si bon chemin. Elle décrit également l’attitude vestimentaire à adopter. Par exemple, il est nécessaire de porter une paire de chaussures antidérapantes, de les habiller par des protections et de se parer de gants ainsi que d’une charlotte à usage unique qui sera jetée après utilisation. Le personnel doit porter une blouse blanche pour être facilement identifiable et la laver obligatoirement après 5 jours maximum d’utilisation. 

Viennent ensuite les règles liées à l’hygiène des locaux. Chaque personne intervenante doit conserver son chariot de nettoyage propre et approvisionné avec notamment :

  • sacs poubelles
  • gel hydro alcoolique
  • essuie-mains à usage unique
  • chiffonnettes, franges, doses produits
  • pulvérisateurs et matériels de protection

Enfin, la charte informe que des contrôles peuvent avoir lieux car les établissements de la petite enfance sont régulièrement soumis à ce genre de pratiques par des organismes indépendants. Chaque agent d’entretien est ainsi sensibilisé au fait qu’il doit assurer la qualité et régularité de son travail, le respect des consignes énoncées dans la charte ainsi que le respect du cahier des charges et des opérations de nettoyage et d’entretien. Le personnel signe ainsi en toute connaissance de cause et doit agir ensuite avec le plus grand professionnalisme pour assurer continuellement le succès de l’entretien. 

Charte professionnelle hygiène crèche

Le nettoyage des lieux de la petite enfance par la pré-imprégnation 

Sur les lieux de la petite enfance, il convient d’adopter un nettoyage par pré-imprégnation. Cette méthode encore trop peu utilisée vise à imprégner un nombre de franges ou de lavettes à l’avance avec la juste quantité de solution nécessaire. Ce procédé repose sur la capacité d’absorption de la microfibre et limite la prolifération de microbes car les lavettes ou franges ne sont pas réutilisées. 

Concrètement, le technicien de surface démarre le nettoyage des lieux avec des lavettes prêtes à l’avance et qu’il ne réutilise pas en les faisant tremper dans un seau sale. On évite ainsi le risque de contamination croisée et de faire le ménage avec une serpillère déjà en partie sale…

 

Les avantages du nettoyage par pré-imprégnation

 

Les avantages du nettoyage par pré-imprégnation sont nombreux, on peut par exemple citer :

  • la réduction des efforts physiques et le gain de temps. Plus besoin d’essorer les lavettes avec forte intensité et de changer son eau à tire-larigots. Cette économie d’énergie préserve des troubles musculo-squelettiques.
  • la réduction de la consommation d’eau et autre produit chimique, une aubaine pour l’environnement puisque l’on évite les rejets multiples.
  • la suppression des problèmes logistiques avec l’accès à un point d’eau et à un lieu d’évacuation de l’eau usée.
  • l’évitement de risques de contamination à cause d’outils et d’ustensiles qui manquent de propreté ou de l’eau usagée.
  • l’assurance d’un séchage plus rapide puisque la serpillère ne trempe pas de façon abondante et régulière dans un seau d’eau.
  • la possibilité de nettoyer des surfaces aussi bien verticales qu’horizontales car il est possible de se fournir une grande variété de lavettes.

 

PRO NETTOYAGE et le milieu de la petite enfance

PRO NETTOYAGE assure un nettoyage consciencieux et d’une qualité extrême au sein de différents lieux de la petite enfance. Nous travaillons avec divers établissements sur la région du Grand Est et notre personnel est spécifiquement formé pour ce type de projets. 

Nous avons dores et déjà globalisé la méthode par pré-imprégnation pour plus de bénéfices tant au niveau de la santé du personnel que de l’entretien des établissements et le plus important, la santé des petits. Nous laissons sur place un chariot de pré-imprégnation avec plusieurs seaux et tout le matériel nécessaire à l’entretien des lieux.

Notre champ d’accompagnement est très complet. Nous prenons par exemple en charge :

  • le dépoussiérage de tous les sols et surfaces jusqu’à l’entrée (avec un extrême minutie en déplaçant les divers objets et tapis)
  • le nettoyage humide des plinthes et de toutes traces sur le matériel ou les murs
  • l’entretien des moindres recoins jusque dans les radiateurs, plinthes, dessous de lit et rebords de fenêtres
  • l’aération des locaux et vidanges des poubelles
  • le nettoyage des zones pour se restaurer et ses équipements (lavabo, réfrigérateur, micro-ondes,…)

Si vous souhaitez un devis ou en savoir plus sur notre expertise, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire